Lancement du projet : Patrimoine de la Vallée de Sondondo

Le 4 août, le projet multidisciplinaire « Patrimoine de la vallée de Sondondo » (Ayacucho, Pérou) a été officiellement présenté via la plateforme Zoom et sur Facebook Live. Cette réunion virtuelle s’est adressée au grand public lors de sa première partie.

Le projet est composé de plusieurs axes complémentaires : recherche historique et archéologique, restauration d’églises et de peintures, formations de jeunes dans diverses professions et recherche de solutions pour un développement durable.

La présentation de la vallée de Sondondo et du projet a été faite depuis divers points de vue : les origines du projet de sauvegarde, par Silva Dana-Echevarría et Víctor Raúl Echevarría (association Les amis du patrimoine) ; la recherche scientifique au service de la valorisation de la vallée, présentée par Évelyne Mesclier (IFEA) ; et deux cas spécifiques : « Les toits des églises de la vallée : vers une intervention d’urgence pour leur conservation », présentation de l’architecte et chercheuse Silvia Quinto, et « La conservation d’une toile en danger », communication des restauratrices Andrea de Echave et Virginie Lemaître.

Présentation de Silvia Quinto

Parmi les participants de cet événement figurent également les autorités civiles et religieuses des districts, les communautés et la mancomunidad de la vallée de Sondondo, le gouvernement régional d’Ayacucho, le Ministère de la Culture, entre autres acteurs associés au projet, tels que l’association Les Amis du Patrimoine, l’IFEA, l’Ambassade de France au Pérou, l’association des Compagnons du devoir, l’Université Nationale de San Cristobal de Huamanga et la fondation internationale ALIPH (International Alliance for the protection of heritage in conflict areas).  

La deuxième partie consistait en un atelier de lancement au cours duquel des experts et des chercheurs ont présenté les six axes d’action du projet : l’étude historique des Églises et des peintures coloniales d’Aucará, présentée par l’historienne Gabriela Ramos ; les opérations de protection des toits, exposés par l’architecte Silvia Quinto et par Martín Curo ; les tâches de restauration des peintures coloniales, présentation des restauratrices Andrea de Echave et Lorena Olazabal ; la formation des artisans, par Daniel Imhoff, représentant de l’association des Compagnons du Devoir ; et la recherche de solutions pour le développement de la vallée, avec le chercheur Sébastien Jallade. Ces présentations ont laissé place au débat entre les autorités de la région, les experts et le grand public.

Vidéo (Première partie)

Inauguration et toast virtuel