Territoires entre mémoires, réconciliation et alternatives de développement

Le colloque international « Territoire entre mémoires, réconciliation et alternatives de développement » s’est tenu à Bogota le 21 mai dernier. Le projet est né d’une initiative de l’Institut Colombien d’Anthropologie et d’Histoire (ICANH), l’Institut Français d’Études Andines (IFEA) et l’Institut des Amériques (IDA), avec pour but de réfléchir à partir d’une approche interdisciplinaire sur le nouvel ordre social et territorial en Colombie, à la suite de l’accord de paix entre le Gouvernement colombien et les FARC-EP.

L’évènement, qui s’est déroulé à l’ICANH, a également permis de susciter un dialogue entre les acteurs sociaux de différents contextes régionaux, les représentants institutionnels et les chercheurs français et latino-américains. Les témoignages de la réalité communautaire ont donné un aperçu des défis qui affectent les processus locaux actuels, grâce à une utilisation spécifique des outils de la mémoire individuelle, de la réconciliation sociale et de la justice institutionnelle. Les expériences du Pérou et du Guatemala, sociétés dans lesquelles les conflits armés internes ont cédé la place à des conflits socio-environnementaux, ont permis d’enrichir cet échange.

Visualiser l’événement  (espagnol): MatinAprès-midi 

Convention signé entre l’Institut Colombien d’Anthropologie et d’Histoire (ICANH ) et L’IFEA

Dans le cadre de la visite officielle du Président de la République française en Colombie, une convention cadre a été signée entre l’IFEA et l’Institut Colombien d’Anthropologie et d’Histoire (ICANH). Elle faisait partie des accords bilatéraux signés entre la France et la Colombie, en présence du président François Hollande et du président Juan Manuel Santos au Palacio Nariño. Il s’agissait du seul des six accords à être à visée scientifique. L’accord a été signé par Ernesto Monténégro, directeur de l’ICANH et Evelyne Mesclier, directrice de l’IFEA

Créditos foto: Embajada de Francia en Colombia

Dans le cadre de sa mission en Colombie, la direction de l’IFEA et Céline Valadeau,  pensionnaire de l’IFEA à Bogotá  ont rencontré les représentants de l’Ambassade de France et de l’Alliance Française. Le but a été de  coordonner la participation de l’IFEA aux activités scientifiques que se réaliseront pendant l’année France/Colombie 2017 .