Deux Cafés Scientifiques à lima

Les cafés scientifiques ont été mis en place afin d’apporter des connaissances scientifiques à un public non-spécialiste dans un contexte informel et convivial. Ils sont organisés par trois institutions françaises au Pérou : l’Institut Français d’Études Andines (IFEA), l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et l’Ambassade de France au Pérou, avec le soutien de la libraire El Virrey, où ils ont lieu.

Au cours du dernier trimestre de l’année, deux cafés ont été organisés autour de sujets actuels différents : « Savoureux insectes péruviens : de la nourriture traditionnelle à l’innovation gastronomique » et « La migration vénézuélienne au Pérou ».   Le premier, qui s’est tenu le 3 octobre, a réuni Michel Sauvain, directeur de recherche à l’IRD, Rosario Rojas, chercheuse à l’Universidad Peruana Cayetano Heredia (UPCH) et Palmiro Ocampo, chef péruvien, fondateur de Ccori Cocina Optima, qui a présenté des recettes de sa propre création et que les participants ont pu goûter.

Javier Herrera au Cafe : « Savoureux insectes péruviens » / © C. Tournier (IRD)

Le deuxième café a eu lieu le 5 décembre ; il s’insère dans un contexte de controverse actuelle autour des effets de la migration vénézuélienne au Pérou. Il visait à offrir au grand public un regard scientifique spécialisé et sans préjugés sur une question très présente dans les médias et les réseaux sociaux.  Tania Vasquez Luque, chercheuse à l’Instituto de Estudios Peruanos (IEP), Javier Herrera, représentant de l’IRD au Pérou, et Anibal Sanchez, directeur de l’Instituto Nacional de Estadística e Informática (INEI), ont participé au débat.

Présentation de Tania Vasquez Luque, chercheurse de l’IEP. / © K. Pacheco (IFEA)

Cafés Scientifiques en Equateur

Par Anne-Gaël Bilhaut

Depuis janvier 2018, l’IFEA, l’Institut Français de recherche pour le développement (IRD) et l’Alliance Française de Quito ont lancé une série mensuelle d’événements dans le cadre du « Mardi de la connaissance ».

Les cafés scientifiques à Quito ont pour objectif de présenter des questions précises  en SHS et de provoquer des débats et des discussions avec des experts en la matière et cela dans une atmosphère culturelle ouverte/décontractée. Après une courte présentation sur un sujet précis, le public est invité à débattre avec l’exposant.

Des sujets très divers ont été abordés tels que les tremblements de terre et les volcans, la puissance dans la mondialisation et les rêves en l’Amazonie.

Janvier: ¿Qué tan tóxicos son nuestros platos? (Dra. Laurence Maurice, chercheuse à l’IRD)

Février: El sentido de los sueños (Dr. Iván Sandoval Carrión)

Mars:  Soñar en la Amazonía. Antropología de la noche de los Záparas (Anne-Gaël Bilhaut, anthropologue de l’IFEA et Manari Ushigua, représentante du peuple Zapara)