Les nouveaux boursiers et leurs thèmes de recherche

Pendant le deuxième trimestre de l’année l’IFEA a reçu ses nouveaux boursiers (convocation 2017), qui ont initié leur recherches de terrain.

Nous avons reçu au siège administratif, lors de leur passage à Lima, à Katya Valladares Domínguez et Alicia Espinoza, gagnantes de la bourse Carlos Brignardello en Archéologie.

Katya Valladares (Photo: K. Pacheco)

Katya Valladares propose une recherche intitulée : “Exploration des identités sociales des individus chimú depuis une perspective bio archéologique sur le site archéologique de Chan Chan, Pérou”, dans le cadre d’un master en Bio archéologie de l’Université de Western Ontario, Canada ; et Alicia Espinoza est doctorante de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (UMR 8096) et étudie les : « Filiations culturelles et  contacts entre les groupes sociaux de la côte nord du Pérou à la Période Intermédiaire Ancienne (200 av. – 600 apr. J.-C.), Étude des traditions techniques de la production céramique des populations Virú-Gallinazo ». 

Par ailleurs, les boursiers andines: Gabriel Ramón Joffré, Martha Cecilia Ruiz Muriel et Gina Paola Rodríguez Montenegro (chercheurs confirmés) ; et Sara Milena Alayón Guevara et Patricio Alonso Alvarado Luna (jeunes chercheurs), ont aussi commencé leurs travaux de terrain.

Gabriel Ramón Joffré, Alicia Espinoza y Patricio Alvarado

Gabriel Ramón, professeur du département de Humanités de la PUCP  a pour sujet de recherche : « Les potiers itinérantes de Cuzcudén (San Pablo, Cajamarca): apprentissage, production et circulation céramique dans les Andes septentrionales péruviennes ». Martha Ruiz, chercheuse invitée de la FLACSO siège Equateur, et docteur en Sciences Sociales à l’Université Libre d’Amsterdam, réalise sa recherche sur le sujet:  “Femmes migrantes dans le commerce sexuel et frontières dans la région andine : au-delà de la criminalisation ». Gina Rodríguez est docteur en Sciences Sociales, chercheuse de l’Institut d’Études d’Amérique Latine et le Caraïbe (IEALC) et  de l’Institut de Recherche Gino Germani. Son thème de recherche est « Violence para-institutionnel, le conflit social et construction de l’État  au Pérou et Colombie (1980 – 2003) ».

Gina Paola Rodríguez Montenegro (Photo: K. Pacheco)

Patricio Alvarado, étudiant du master d’Histoire à la PUCP, étudie: « Le Haut-Pérou et la contre-révolution vice-royale : les effets politiques, militaires et territoriaux de la réincorporation du Haut-Pérou à la vice-royauté péruvienne, 1811-1826« ; et Milena Alayón, étudiante du master en géographie à l’Université Nationale de Colombie, prépare sa thèse : “Configurations territoriales du conflit armé dans la ville de Tumaco (Colombie)”.

Destinées au bénéfice des étudiants et chercheur(e)s des sciences humaines, sociales et sciences de la vie, les bourses de l’IFEA ont contribué au développement de la recherche à la région andine dès leur origine en 1998.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *