Remise des matériaux archéologiques: “Tantamayo Piruru” et ” Cajamarca Reichlen”.

Le 30 septembre dernier, l’IFEA a officiellement remis au Ministère de la Culture du Pérou deux collections de matériaux archéologiques fouillés respectivement par les missions “Tantamayo Piruru” et “Cajamarca Reichlen”.

L’inventaire de ces deux collections, nécessaire à leur remise au Ministère de la Culture, a été réalisé du 26 août au 29 septembre, après 232 heures de travail. Cette iniciative a été coordonnée par Catherine Lara, pensionnaire de l’IFEA à Lima, et a bénéficié du soutien de l’ensemble du personnel : Nora Araujo, Cecilia Baldassari, Anne-Marie Brougère, Miguel Carreño, Manon Deguet, Jesús Guzmán, Héctor Huerto, Aliocha Maldavsky, José Olivera, Kattia Pacheco, Vanessa Ponce de León et Charlotte Quinquis. (Voir galerie de photos)

Nous partageons ci-dessous plus d’informations sur l’histoire des deux projets, leurs origines et la “redécouverte” de ce matériel pendant le processus de construction des nouveaux locaux de l’IFEA.

Aliocha Maldavsky,directrice de l’IFEA, signe un certificat de remise de matériel dans les locaux du ministère de la Culture. © C. Lara

Reichlen et la mission ethnologique française

En 1947, Henry Reichlen, archéologue chercheur au CNRS et un des fondateurs de l’IFEA, dirige la Mission Ethnologique Française au Pérou, ce qui l’amène à effectuer des fouilles dans la région de Cajamarca. Ces recherches ont permis des avancées pionnières dans l’archéologie de la région [1].

La plupart de ce matériel est conservé entre le Musée du Quai Branly à Paris et le Musée National d’Archéologie, d’Anthropologie et d’Histoire à Lima. Lors de la préparation du nouveau siège de l’IFEA, Catherine Lara, archéologue spécialisée en céramique, a eu la grande surprise de trouver dix caisses en bois scellées par Reichlen en 1949, qui n’avaient pas été ouvertes et étaient “tombées dans l’oubli” depuis dans les réserves de l’IFEA. 10 récipients complets ou semi-complets, 3 917 fragments de céramique (principalement Cajamarca IV) et environ 20 kilos de restes humains provenant de la mission de Cajamarca ont été retrouvés à l’intérieur des caisses.

L’état de conservation du matériel était excellent, ce qui a facilité son nettoyage et son reconditionnement en vue de sa remise au Ministère de la Culture, qui pourra préserver le matériel et le mettre à la disposition de la communauté scientifique.

Projet Tantamayo Piruru

Dirigé par Elizabeth Bonnier et Catherine Rozenberg, le projet “Tantamayo Piruru” (Huánuco) a été principalement financé par le Ministère des Affaires Etrangères français. Il a été intégré dans les projets de recherche de l’IFEA, dont Bonnier et Rozenberg ont été les pensionnaires entre 1982 et 1986. C’est dans ce contexte que les deux chercheuses ont dirigé 7 campagnes de fouilles entre 1980 et 1985, suivies d’une interruption due à l’arrivée du conflit armé dans la région. Une 8ème campagne a été menée en 1988. Les années 1989 et 1990 ont été consacrées à des études de laboratoire. Suite à la suppression des financements d’origine du projet, Bonnier et Rozenberg ont bénéficié d’aides ponctuelles de l’IRD ainsi que de l’Universidad Nacional Mayor de San Marcos (UNMSM). L’archéologue Alina Wong† (1959 – 2021) de l’UNMSM a également participé à ce projet en tant que spécialiste du matériel lithique, avant de rejoindre le personnel administratif de l’IFEA comme responsable de la librairie qui porte désormais son nom.  

Boîtes stockées du projet Tantamayo Piruru © C. Lara

Le projet a révélé que le site de Piruru Tantamayo a connu 4 occupations, allant de 2 500 av. J.-C. à 1530 apr. J.-C. Des formes anciennes d’architecture liées à des contextes domestiques y ont notamment été découvertes. De manière générale, cette zone s’inscrit dans la problématique du rôle joué par la relation entre les Andes et l’Amazonie dans le développement socioculturel de la région.

Le permis délivré par l’INC aux archéologues Bonnier et Rozenberg indiquait que les matériaux fouillés par la mission resteraient à l’IFEA jusqu’à la fin des recherches. Or, du fait de circonstances variées, le projet n’a jamais abouti, et les matériaux étaient restés à l’IFEA depuis. Il s’agit de plus de 78 000 fragments, principalement du matériel céramique, mais aussi du matériel lithique et osseux.  

Nous partageons ci-dessous une bibliographie des travaux de Bonnier et Rozenberg (merci aux volontaires du département d’archéologie de la PUCP Alessandra Caballero Vela, Alejandra Guerrero Quiñones et Luis Enrique Castillo Narrea pour leur aide dans la compilation de ces informations) :  

Bulletin de l’IFEA (disponible en ligne)

  • BONNIER, E., ZEGARRA, J. & TELLO, JC. 1985 – Un ejemplo de crono-estratigrafía en un sitio con superposición arquitectónica. —Piruru-Unidad I/II. Bulletin de l’Institut Français d’Études Andines 14(3-4):80-101 

https://www.persee.fr/doc/bifea_0303-7495_1985_num_14_3_1601

  • BONNIER, E., HOWARD-MALVERDE R., KAPLAN L.& ROZENBERG C., 1983 – Recherches archéologiques, paléobotaniques et ethnolinguistiques dans une vallée du Haut Marañon (Pérou) : le projet Tantamayo Piruru. Bulletin de l’Institut Français d’Études Andines 12(1-2): 103-133. 

https://www.persee.fr/doc/bifea_0303-7495_1983_num_12_1_1569

  • ROZENBERG, C. & PICON, M., 1985- Recherches préliminaires en laboratoire sur les céramiques de Piruru (Andes Centrales). Bulletin de l’Institut Français d’Études Andines 14(3-4):103-114 

https://www.persee.fr/doc/bifea_0303-7495_1985_num_14_3_1602

  • BONNIER, E. & ROZENBERGC.,1988- Del santuario al caserío: Acerca de la neolitización en la Cordillera de los Andes Centrales. Bulletin de l’Institut Français d’Études Andines 17(2):23-40 

https://www.persee.fr/doc/bifea_0303-7495_1988_num_17_2_978

  • GIRAULT,L. 1981- Fouilles sur le site de Piruru en 1968 et 1970. Bulletin de l’Institut Français d’Études 10(1-2):101-112 

https://www.persee.fr/doc/bifea_0303-7495_1981_num_10_1_1536

  • ROZENBERG, C. & PICON, M., 1990a- La production céramique dans la vallée de Tantamayo (Pérou) durant les périodes tardives : un exemple de spécialisation artisanale. Bulletin de l’Institut Français d’Études Andines 19(1):15-23 

https://www.persee.fr/doc/bifea_0303-7495_1990_num_19_1_997

  • ROZENBERG, C. 1982- Le matériel archéologique de Piruru II : la collection de Louis Girault. Université Hermilio Valdizán – Huánuco – Perú. Bulletin de l’Institut Français d’Études Andines  11(3-4):115-141 

https://www.persee.fr/doc/bifea_0303-7495_1982_num_11_3_1563

  • ROZENBERG, C. & PICON, M. 1990b- Circulation, échange et production de poteries dans les Andes centrales au deuxième millénaire av. J.-C. Bulletin de l’Institut Français d’Études Andines 19(1):1-14 

https://www.persee.fr/doc/bifea_0303-7495_1990_num_19_1_996

Autres références

  • BONNIER, E., 1980 – Projet Tantamayo Piruru. Première partie : Les sites archéologiques, 25 pp.; París: Centre national de recherche scientifique. CNRS. 
  • BONNIER, E., 1981 – Las ruinas de Tantamayo: vestigios de una ocupación tardía, provincia de Huamalíes, departamento de Huánuco. Boletín de Lima, 14: 38-53; Lima. 
  • BONNIER, E., 1983- Piruru: nuevas evidencias de una ocupación temprana en Tantamayo, Perú.  In: Gaceta Arqueológica Andina 8 (2) Lima, 8 – 9.
  • BONNIER, E., 1987 – Les architectures précéramiques dans la Cordillère des Andes : Piruru face à la diversité des données. L’Anthropologie, 91 (4): 889-904; París. 
  • BONNIER, E. 1987- Recherches en cours sur les premières architectures et les débuts de la sédentarisation en montagne (Projet Tantamayo Piruru, Pérou). Willay: Newsletter of the Andean Anthropological Research Group, 26-27: 7-9. 
  • BONNIER, E. 1988-Arquitectura precerámica en la cordillera de los Andes, Piruru frente a la diversidad de los datos. Anthropologica 6(6): 335-361. 

https://revistas.pucp.edu.pe/index.php/anthropologica/article/download/10299/10743

  • BONNIER, E., 1997-Morfología del espacio aldeano y su expresión cultural en los Andes Centrales. Archaeologica peruana 2: Arquitectura y Civilización en los Andes Prehispánicos (E. Bonnier & H. Bischof, eds):28-41: Mannheim: Sociedad Arqueológica Peruano-Alemana / Reiss-Museum
  • BONNIER, E., 1997-Preceramic Architecture in the Andes: The Mito Tradition. Archaeologica peruana 2: Arquitectura y Civilización en los Andes Prehispánicos (E. Bonnier & H. Bischof, eds):120-144: Mannheim: Sociedad Arqueológica Peruano-Alemana / Reiss-Museum
  • BONNIER, E. & ROZENBERG C., 1987- El proyecto Tantamayo Piruru : arqueología en un valle del alto Marañón. Kuntur : Perú en la cultura 3: 2-9.  
  • DURAND-CARLIER, I., 1991 – Les Plantes dans la vie des habitants d’une haute vallée de la Cordillère orientale des Andes péruviennes (Tantamayo – Département de Huanuco), Thèse de doctorat, Université Paris VI.
  • FLORNOY, B. (1957)-MONUMENTS DE LA RÉGION DE TANTAMAYO (PÉROU). Journal de La Société Des Américanistes, 46 : 207–225. 

 http://www.jstor.org/stable/24603946 

  • KAPLAN, L. & BONNIER, E., 1986 – Piruru: a preliminary report on the archaeological botany of a highland andean site. In: Perspectives on Andean Prehistory and Protohistory (D. Sandweiss & P. Kvietok, eds.): 115-121; New York: Cornell University. 

Bibliographie en lien avec Piruru Tantamayo publiée par d’autres auteurs

  • BUENO, A., 1983- Arquitectura pre-Chavín en los Andes Centrales. In: Boletín de Lima 28(5): 11- 28.
  • BUENO, A. & GRIEDER, T., 1979 – Arquitectura precerámica de la Sierra Norte. Espacio (5): 7- 9, Lima.
  • BURGER, R. 1985- Prehistoric Stylistic Change and Cultural Development at Huaricoto, Peru. National Geographic Research, 1(4): 505- 534.
  • BURGER. R. & SALAZAR-BURGER, L., 1980- Ritual and Religion at Huaricoto. Archaeology, 33: 26 – 32. 

[1] Reichlen, Henri y Paule Reichlen (1949) Recherches archéologiques dans les Andes de Cajamarca : Premier Rapport de la Mission Ethnologique Française au Pérou Septentrional. Journal de la Societé des Americanistes 38 :137-174



Citer ce billet
comunicación ifea (2022, 16 décembre). Remise des matériaux archéologiques: “Tantamayo Piruru” et ” Cajamarca Reichlen”. IFEA. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pv3w

Une réflexion sur « Remise des matériaux archéologiques: “Tantamayo Piruru” et ” Cajamarca Reichlen”. »

  1. BRAVO pour cette initiative et merci à tous les personnes qui se sont impliqués dans ce projet. Je sais que pour Alina W. tout ce matériel été important et fasait partie de son projet de “retraite”… mais elle sera contente de savoir qu’il y aura des personnes qui pourront bénéfecier du matériel. Alina (là où tu es…) tu peux faire un check de mission accomplie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.