Conference de Francisco Valdez à Quito

Le 25 novembre dernier, Francisco Valdez, chercheur et archéologue de l’Unité de recherche « Patrimoines locaux, environnement et globalisation » (PaLoc) de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), a dicté une conférence intitulée « Complexité sociale des cultures amazoniennes, enjeux pour le future », où il a abordé la découverte du site de Santa Ana, dans la région de Palanda (frontière entre l’Équateur et le Pérou).

Le chercheur a parlé de la civilisation Mayo Chinchipe-Marañón et de son organisation sociale, en lien avec le contexte de l’époque. La conversation cherchait à aller au-delà des présupposés autour de la constitution de l’organisation sociale, mais aussi à présenter des découvertes archéologiques récentes.

La conférence était organisée par l’IRD, l’Institut Français d’études andines et la Faculté latino-américaine des sciences sociales (FLACSO – Équateur), où la rencontre a eu lieu.



Citer ce billet
comunicación ifea (2019, 30 novembre). Conference de Francisco Valdez à Quito. IFEA. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pv04

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.