Territoires entre mémoires, réconciliation et alternatives de développement

Le colloque international « Territoire entre mémoires, réconciliation et alternatives de développement » s’est tenu à Bogota le 21 mai dernier. Le projet est né d’une initiative de l’Institut Colombien d’Anthropologie et d’Histoire (ICANH), l’Institut Français d’Études Andines (IFEA) et l’Institut des Amériques (IDA), avec pour but de réfléchir à partir d’une approche interdisciplinaire sur le nouvel ordre social et territorial en Colombie, à la suite de l’accord de paix entre le Gouvernement colombien et les FARC-EP.

L’évènement, qui s’est déroulé à l’ICANH, a également permis de susciter un dialogue entre les acteurs sociaux de différents contextes régionaux, les représentants institutionnels et les chercheurs français et latino-américains. Les témoignages de la réalité communautaire ont donné un aperçu des défis qui affectent les processus locaux actuels, grâce à une utilisation spécifique des outils de la mémoire individuelle, de la réconciliation sociale et de la justice institutionnelle. Les expériences du Pérou et du Guatemala, sociétés dans lesquelles les conflits armés internes ont cédé la place à des conflits socio-environnementaux, ont permis d’enrichir cet échange.

Visualiser l’événement  (espagnol): MatinAprès-midi 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.