Jornadas de los 70 años del IFEA en Quito / Journées des 70 ans de l’IFEA à Quito

¿Cómo construir bienes culturales en sociedades desiguales? (23 de octubre de 2018)

Esta tarde de debates fue acogida en el local de la Alianza Francesa de Quito. La jornada  continuó, desde un punto de vista complementario,  las reflexiones iniciadas en la Paz alrededor de la cuestión de los bienes culturales. Los investigadores ecuatorianos, franceses y peruanos reunidos en esta ocasión analizaron en primer lugar la problemática de la conservación de los bienes culturales poco conocidos o totalmente ignorados por el público en general, se cuestionaron igualmente las definiciones usuales de patrimonio. En un segundo momento, se abordó la cuestión específica de la gobernanza de bienes culturales. El Sr. Jean-Baptiste Chauvin, Embajador de Francia en Ecuador, clausuró el evento, invitando al público a continuar las discusiones alrededor de una copa, disfrutando de la exposición fotográfica “Las sociedades construimos el medio ambiente” coorganizada por la Embajada y el IFEA.

Las Jornadas  de los 70 años organizadas en Bogotá, La Paz, Lima y Quito conforman un conjunto rico y denso de reflexiones sobre la cuestión de los bienes comunes. Las contribuciones serán publicadas en una obra colectiva, que permitirá obtener lecciones a la vez comparativas, transversales y orientadas hacia el futuro.

Comment construire des biens culturels communs dans des sociétés inégalitaires ? (le 23 octobre 2018 )

Cette demi-journée de débats a été accueillie dans les locaux de l’Alliance française de Quito. Elle a poursuivi, sous un angle de vue complémentaire, les réflexions engagées à la Paz autour de la question des biens culturels. Les chercheurs équatoriens, franabord la question des biens sogés biens culturels.  l’ globaçais et péruviens réunis à cette occasion ont analysé tout d’abord les enjeux de la conservation de biens culturels peu connus voire totalement ignorés du grand public, ce qui interrogeait également les définitions usuelles du patrimoine. Dans un second temps, c’est la question spécifique de la gouvernance des biens culturels qui a été abordée. Monsieur Jean-Baptiste Chauvin, Ambassadeur de France à Quito, a clôturé l’événement, invitant le public à poursuivre les discussions autour d’un verre, tout en profitant de l’exposition photographique “Las sociedades construimos el medio ambiente” co-organisée par l’Ambassade et l’IFEA.

Les Journées des 70 ans organisées à Bogotá, La Paz, Lima et Quito ont été possibles grâce au soutien de l’Institut des Amériques, de l’Institut Français-fonds d’Alembert et de la Délégation de Coopération régionale pour l’Amérique du Sud.Elles forment un ensemble riche et dense de réflexions sur la question des biens communs. Les contributions seront publiées dans un ouvrage collectif, qui permettra d’en tirer des enseignements à la fois comparatifs et transversaux et tournés vers l’avenir.

Créditos fotográficos: E. Mesclier


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.