Conférence dédiée à la peintre péruvienne Julia Codesido

L’historienne française Isabelle Tauzin-Castellanos (Université Montaigne de Bordeaux) a participé, en août dernier à l’Alliance Française de Lima, aux « RDV de l’IFEA » avec la conférence : « Empreintes, traces, et figurations de Julia Codesido ». La présentation était basée sur son projet « L’Amérique latine et la France entre les guerres d’indépendance et de l’art indigéniste : écritures migrants et représentations culturelles réciproques » financé par l’Institut Universitaire en France.

Isabelle Tauzin-Castellanos (U. Montaigne Bordeaux) © K. Pacheco

Au cours de ses recherches, Mme Tauzin a cherché à connaître les détails biographiques de l’artiste grâce à des archives provenant de la Fondation Julia Codesido. Elle s’est surtout concentrée sur la jeunesse de Julia Codesido en France, pendant la belle époque, période qui coïncidait avec la République aristocratique au Pérou. Elle s’est intéressée aux tableaux sélectionnés pour l’exposition « Amauta » qui représenta ainsi l’avant-garde politique-artistique promue par José Carlos Mariátegui. Mme Tauzin a aussi analysé comment Julia Codesido se positionnait vis à vis des artistes plastiques du siècle précédent (Rebeca Oquendo) et de ses contemporains péruviens et boliviens (Elena et Victoria Izcue, Carmen Saco, Carlota Carvallo de Núñez, Marina Núñez del Prado…).

D’autres aspects de la vie de Julia Codesido ont été abordés, tels que ses expositions à Paris (en 1939 et 1953) et ses voyages à travers le Pérou. Julia Codesido fut en un premier lieu inspirée par la montagne, puis par la jungle, les territoires et les êtres. Des éléments qu’elle a su transfigurer dans les années 50, surpassant ainsi la prédication indigéniste des années 30, affirmant sa passion pour l’art populaire et sa capacité à transcender le réalisme proposé par José Sabogal.

Isabelle Tauzin-Castellanos (U. Montaigne Bordeaux) © K. Pacheco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.