Cérémonie de remise du Prix François Bourricaud 2013.

Jeudi 12 décembre a eu lieu, à la Résidence de l’Ambassade de France au Pérou, la cérémonie annuelle de remise du prix François Bourricaud. Le prix François Bourricaud récompense des jeunes chercheurs péruviens en sciences sociales et humaines, qui à travers une recherche innovante de licence, maîtrise ou doctorat,  contribuent à la compréhension des processus politiques, économiques, sociaux et culturels du Pérou contemporain.

Le gagnant du prix se rendra à Paris pendant un mois, où il bénéficiera d’un programme académique organisé par l’IHEAL, l’IFEA et l’IRD. Il recevra une bourse de 2,000.00 US octroyée par l’Ambassade de France au Pérou et une formation intensive de français de trois mois à l’Alliance française. Le second prix remporte une bourse de 600.00 US accordée par l’IRD.

Cette année, le comité exécutif constitué de l’Assemblée Nationale de Recteurs (ANR), le Conseil National de Science, de Technologie et Innovation Technologique (CONCYTEC), l’Ambassade de France au Pérou et le comité organisateur composé de l’Institut Français d’Etudes Andines (IFEA), du représentant de l’Institut de Recherches et Développement (IRD), de l’Institut des Hautes Etudes de l’Amérique Latine (IHEAL), de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et de l’Alliance française ont récompensé trois jeunes étudiants.

Le Prix François Bourricaud 2013 a été décerné à Javier Augusto Espinoza Ríos, historien diplômé de la Pontificia Universidad Católica del Perú (PUCP), spécialisé en Histoire du vice-royaume et Histoire républicaine, avec une recherche intitulée : “Las Finanzas del fervor. Las prácticas económicas en el monasterio de Santa Catalina de Lima (1621-1682)”. Le second prix a été attribué à Giacomo Stefano Bassilio Elliott, qui a présenté une recherche anthropologique “Artesanos de su marca: Marca-territorio, valor e identidad territorial en el mercado. El caso de la artesanía y los artesanos de ‘Túcume’”. La mention d’honneur a été accordée à Fernando Alberto Calderón Figueroa pour sa recherche sociologique intitulée “Rondas urbanas cajamarquinas: estrategia comunitaria de acceso a la seguridad y la justicia”.

Rappelons que l’objectif de ce Prix est de découvrir de nouveaux talents péruviens dans le champ des sciences sociales et humaines et de promouvoir et faire connaître au sein de la communauté scientifique nationale et internationale la production académique réalisée par de jeunes chercheurs péruviens. Cette année, 37 étudiants ont présenté leurs recherches dans le cadre de ce prix.

Le comité organisateur, le comité exécutif et les membres du jury du Prix François Bourricaud 2013 tiennent à féliciter les trois gagnants et à souligner l’excellence de leurs travaux.

IMG_2737IMG_2716

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.